Retrouvez toutes les actualités
du Crédit Social des Fonctionnaires

MOBILISATION: LES AGENTS HOSPITALIERS À BOUT DE SOUFFLE

Publié le 21 novembre 2019


Jeudi 14 novembre a eu lieu une grande manifestation rassemblant les fonctionnaires des hôpitaux publics. Cette mobilisation a mis en avant des conditions de travail difficiles et un système « à bout de souffle ». Tous les corps de métier se sont unis (médecins, chefs de service, infirmiers, internes) pour réclamer un plan d’urgence.
Les revendications portaient sur :
- des augmentations de salaire de 300 € nets mensuels,
- l’arrêt des suppressions de lits dans les hôpitaux
- une hausse des effectifs et plus particulièrement des médecins.

Le personnel hôspitalier a souhaité faire connaître les conditions de travail actuelles, qui poussent beaucoup de médecins à quitter le public pour le privé (meilleur cadre de travail, salaire plus conséquent, équipes plus nombreuses, confort de vie plus calme).

La pénibilité du travail a également été décrite par les internes en médecine. Ils s'inquiètent de se retrouver seul, pendant les gardes de nuit. Ils gèrent des attentes aux urgences, allant jusqu’à six heures. Ils se demandent si, dans ces conditions, la sécurité des patients est encore bien assurée.

Suite à toutes ces craintes, mardi 26 novembre, le Premier ministre Edouard Philippe a présenté le plan de financement de la sécurité sociale pour 2020.
L'Etat a débloqué également 1,5 milliard de financement supplémentaire pour soutenir les hôpitaux publics.

Cette réponse n'a toutefois pas permis d'apaiser suffisamment la colère des agents hôspitaliers. Une nouvelle mobilisation interprofessionnelle est attendue le 5 décembre 2019.

youtube Vidéo : Le CSF soutient Jeanne, infirmière !

Sources :
https://www.lagazettedescommunes.com/650103/le-plan-durgence-pour-lhopital-veut-recreer-une-confiance-dans-lavenir/
https://www.ouest-france.fr/sante/hopital/en-greve-ce-jeudi-pourquoi-les-hopitaux-publics-sont-au-bord-du-burn-out-6607145
https://www.lci.fr/social/budget-des-hopitaux-en-2020-et-si-la-greve-des-urgences-s-etendait-a-tous-les-autres-services-2133309.html