Lettre du Président aux correspondants du CSF n°149

LDP 149 0612 COUV

Pour recevoir la lettre du Président, rejoignez le réseau des 20.000 correspondants bénévoles du CSF.
Pour adhérer au CSF et profiter de tous les services et avantages sélectionnés pour vous, il suffit d’acquitter un droit d’entrée unique et une cotisation annuelle. Et pour plus d’avantages, optez pour le service C’Plus.

En savoir plus
✔ Devenez correspondant bénévole


La force du CSF ? Son modèle !

Rencontre et échanges avec Hervé COULMONT,Secrétaire général du CSF depuis juin 2018, militant convaincu que le modèle du CSF a toujours fait et fera longtemps encore la force, l’originalité, et la richesse de l’association.
Correspondant CSF dès 1990 en Picardie,Hervé COULMONT devient, après sanomination au poste de responsable desservices généraux de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Drôme, Président de Commission départementale de la Drômede 2008 à 2018.Élu administrateur de l’association Crédit Social des Fonctionnaires en juin 2010, réélu en juin 2016, et élu par ses pairs Secrétaire Général depuis juin 2018, Hervé COULMONT n’a jamais caché son attachement au CSF et son envie de s’y engager pleinement.

LDP : Hervé COULMONT, pourquoi avoir accepté le poste de Secrétaire général de l’association ?
L’organisation du CSF est remarquable. J’ai eu envie de m’investir pour la défendre et la promouvoir. Dans un contexte économique tendu, face aux attaques régulières portées contre les fonctionnaires et assimilés, face à la logique de démantèlement du statut même de fonctionnaire, le CSF est, et doit demeurer, présent et asseoir sa vocation de partenaire privilégié des agents remplissant une mission de service public dans leur rapport à l’argent. La tâche est rude car la concurrence est forte mais elle en vaut la peine pour ces femmes et ces hommes qui travaillent quotidiennement au service de la population, sans discrimination. C’est aussi pour moi une manière concrète de soutenir l’engagement des agents du Service Public dans leur activité, animés par des valeurs de fraternité, de générosité et de solidarité ; des valeurs qui sont aussi celles du CSF.
 
LDP : Vous évoquez régulièrement la spécificité du CSF reposant sur la collaboration d’un réseau de professionnels avec un réseau de bénévoles. Quelle force y trouvez-vous ?

La collaboration, la complémentarité entre ces deux réseaux est une richesse inestimable pour servir un seul et unique objectif, indispensable à la prospérité et à l’indépendance de notre maison : gagner de nouveaux adhérents. Le travail réalisé en harmonie par un réseau de professionnels, vertueux, compétents, formés et expérimentés, avec un réseau de bénévoles, engagés, motivés, porteurs de valeurs de solidarité et parfaitement au fait des besoins des fonctionnaires, permet d’améliorer notre présence au sein de la Fonction publique. En d’autres termes, les professionnels du CSF ont besoin des connaissances et de la caution morale des bénévoles du CSF, notamment pour les aider dans la prospection.

LDP : Vous souhaitez renforcer cette relation bénévoles - professionnels par la mise en place d’une feuille de route. De quoi s’agit-il ?

Cette relation est fondamentale pour la réussite de notre association et le maintien de son identité. Sa qualité et son dynamisme reposent aussi, et je dirais même, avant tout, sur l’existence d’une collaboration sans faille entre le président de Commission départementale et son Directeur d’agence.
La feuille de route vise simplement à organiser entre eux des échanges réguliers, structurés, pour arrêter quelques objectifs quantifiables et réalisables en matière de conquête de nouveaux établissements, pour développer la notoriété de la Fondation d’entreprise, pour multiplier l’organisation des rendez-vous associatifs, garants de notre image et de notre philosophie. Mon rôle est bien entendu d’accompagner la mise en oeuvre des feuilles de route pour atteindre les objectifs fixés, les engagements pris en commun, et d’en faire annuellement la mise en valeur lors de notre assemblée générale.