FONDATION D’ENTREPRISE CRÉDIT SOCIAL DES FONCTIONNAIRES : RAPPORT 2019

1 - Centre social itinérant Pau 2
2- Le Gai-Rire Marseille 2
3 - Lycée M Hintermann 2
4 - CAP 3000 jeux vie active
 

Le programme d’action 2019, mené par la Fondation d’entreprise Crédit Social des Fonctionnaires a été consacré, comme les précédents, au financement de projets sociaux et solidaires, mettant en valeur ou défendant le Service Public, conformément à l’objet de la Fondation CSF.

 

 
5 - résidence COS Saint-Philibert

Cérémonie de remise de la subvention de la Fondation d’entreprise CSF à Annie ACHARD, Directrice de la résidence COS Saint-Philibert à Dijon, en présence de Colette POPARD, Dominique MARTIN-GENDRE et Françoise TENENBAUM, adjointes au Maire de Dijon.

Les équipes bénévoles et professionnelles du Crédit Social des Fonctionnaires ont effectué, tout au long de l’exercice, un travail d’information et de promotion reposant principalement sur des actions de communication portant sur l’existence de la Fondation, son objet, son rôle, les différents types de projets qui entrent dans son champ d’action, mais aussi sur l’organisation d’événements mettant en valeur les réalisations soutenues par la Fondation.
Depuis sa création en 2008, la Fondation d’entreprise CSF a instruit 376 projets pour en financer, partiellement ou intégralement, 224. La Fondation est fréquemment sollicitée pour de nombreux dossiers d’envergure, porteurs de valeurs de solidarité, de générosité, humainement riches, ouvrant des perspectives d’avenir à tous ceux qui bénéficient de ces actions.

Par les efforts et les initiatives de sa Fondation d’entreprise, le Crédit Social des Fonctionnaires affirme son statut d’acteur responsable de l’économie sociale et solidaire, attentif au monde qui l’entoure et soucieux de contribuer à le rendre meilleur. Il confirme aussi son profond attachement au Service Public, à ces femmes et ces hommes qui démontrent quotidiennement, par leur engagement, leur dévouement, leurs qualités humaines, que le Service Public œuvre, quotidiennement, à améliorer le service rendu à l’usager, et contribue à une société plus équitable.


1 - Présentation de la Fondation et de son fonctionnement

L’information des porteurs de projets

 
 
 
6 - Réunion Paris mai 2019 Réunion de Commission Départementale de Paris à la Garde Républicaine, quartier des Célestins, en présence du Général Damien STRIEBIG, commandant la Garde Républicaine, et de Jean-Marie ALEXANDRE, Président du CSF.
 

Une des particularités du CSF, mais aussi une de ses forces, est de pouvoir s’appuyer sur un important réseau de Correspondants bénévoles, véritables relais d’information du CSF sur leurs lieux de travail mais aussi au sein de leurs communautés professionnelles. Appartenant tous à la Fonction Publique ou à des établissements remplissant des missions de service public, ils sont et demeurent d’efficaces et précieux ambassadeurs pour diffuser les informations du Groupe CSF et de sa Fondation d’entreprise.

Différents réseaux du Groupe CSF, en contacts réguliers avec ces Correspondants, sont mobilisés pour les informer le plus largement possible sur la Fondation, dans le but qu’ils puissent, à leur tour, parler de la Fondation à tout porteur de projet.

Les Directeurs d’agence et les Conseillers donnent des informations sur la Fondation (fonctionnement, objet, domaines et principes d’intervention, exemples de projets ayant reçu une subvention) lors des visites de prospection ou lors des premiers contacts avec des représentants d’administration, avec lesquels le CSF n’entretient pas encore de relations privilégiées.

 

La Fondation est également présentée dans le cadre de l’animation locale de la vie associative et, plus particulièrement, lors des réunions de Commission Départementale. Le Président de Commission Départementale, ou le Directeur d’agence ou encore le représentant du siège présent, prend systématiquement la parole, lors de ces assemblées associatives réunissant les Correspondants d’un ou de plusieurs départements, pour rappeler l’existence de la Fondation et présenter des exemples très concrets de projets soutenus. Les 48 réunions organisées en 2019 ont permis de rassembler 2 200 personnes dont plus de 1 156 correspondants.

 
7 - OCCE Aisne Réunion de Commission Départementale de l’Aisne consacrée à la représentation de la pièce de théâtre « le regard de l’autre ».
 
8 - Don CSF à Roederer Boisseau

Remise de la subvention de la Fondation d’entreprise CSF à la Directrice générale du CHU de Reims lors d’une cérémonie officielle organisée à l’EHPAD du CHU.

 

2 rendez-vous associatifs ont été consacrés à la présentation de projets réalisés ou en cours de réalisation, ayant reçu une subvention de la Fondation :

- représentation de la pièce de théâtre « le regard de l’autre », créée dans le cadre d’un vaste projet à vocation artistique et culturelle, sur le thème des discriminations, qui a rassemblé 360 écoliers, collégiens et lycéens du département de l’Aisne, issus de quartiers classés en politique de la ville, et initié par l’Office Central de la Coopération à l’École de l’Aisne (agence de Reims) ;

- présentation de l’association le Gai-Rire, de ses activités, de ses missions, et de l’animation « chantons pour bébé », mise en place au service de néonatalogie - soins intensifs du pôle femmes-parents-enfants de l’hôpital Nord - Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille (agence de Marseille).

 

Près de 10 manifestations publiques ont été organisées, hors contexte des réunions de Commission Départementale, par les porteurs de projet, en présence de tous les partenaires ainsi que des représentants locaux des services publics, et au cours desquelles la subvention de la Fondation a été remise officiellement par le Président de la Fondation ou un représentant du Groupe CSF.

 

Le parcours d'un projet

 
 
 
9 -Ateliers sur le thème du contrat associatif

Ateliers sur le thème du contrat associatif proposés lors du séminaire des Présidents de Commission Départementale, en juin 2019, à Toulouse.

 

Le fonctionnement de la Fondation veut que les Présidents de Commission Départementale et les Directeurs d’agence tiennent un rôle important dans l’acheminement des dossiers.

Ils sont chargés, non seulement, de réceptionner chaque dossier adressé par un porteur de projet de leur département, mais aussi de vérifier que le dossier est complet et de rédiger une note d’accompagnement dans laquelle ils donnent un avis sur le projet.

Cette première étape dans l’analyse des projets permet de s’assurer que ces derniers sont susceptibles d’entrer dans le champ d’action de la Fondation et prépare le travail du Comité de lecture qui peut ainsi se concentrer sur la nature et la portée de chaque dossier.

Dans la continuité du séminaire des Présidents de Commission Départementale, organisé en juin 2019 et consacré aux engagements associatifs de ces derniers, des réunions de travail ont été programmées localement, durant l’année, avec les Présidents et les Directeurs d’agence dans le but de renforcer leur collaboration et leur rappeler quelques notions fondamentales permettant de les aider dans l’approche des projets, dans la façon de promouvoir plus efficacement encore la Fondation CSF.

 

Prise de décision du Conseil d’administration

Le Conseil d’administration examine chaque projet dans le but de vérifier que la Fondation d’entreprise Crédit Social des Fonctionnaires est sollicitée pour des opérations parfaitement conformes à son objet social. Les administrateurs veillent à ce que chaque dossier réponde, au moins, à un des principes d’intervention suivants : promotion du Service Public ; aide aux actions valorisantes, enrichissantes et/ou innovantes pour la communauté des personnes ou organismes mettant en oeuvre les missions de service public ; promotion d’actions de qualité ; aide aux actions permettant d’atténuer les « injustices sociales ».

Le Conseil d’administration s’attache également à faire respecter d’autres principes importants pour la Fondation : ne pas se substituer aux financements de droit commun ; mettre en avant un service public ou plusieurs services par le biais du financement d’actions exemplaires qui apportent une réelle « valeur ajoutée » aux bénéficiaires ; accompagner les mutations de certains services publics en finançant des actions en faveur de leurs agents.

Le Conseil d’administration est également attentif au fait de répartir, de manière homogène sur le territoire, l’aide de la Fondation en sélectionnant, parmi les dossiers éligibles, des projets issus de tous les départements.

 

Mise en œuvre des décisions

 

Dès la prise de décision, la Fondation informe le porteur du projet, mais également le Président de Commission Départementale qui a transmis le dossier. Une information est aussi adressée au Directeur d’agence ainsi qu’à toutes les personnes concernées, à un moment ou à un autre, par le projet.

Chacun s’emploie ensuite à vérifier la mise en oeuvre effective du projet et à valoriser l’action de la Fondation d’entreprise au travers du financement qu’elle a accordé pour la réalisation du projet.

 

La promotion des projets et de la Fondation

 

Un travail de communication est réalisé, tout au long de l’année, pour informer les agents du Service Public de l’existence de la Fondation, de son rôle et de son objet, des projets qu’elle soutient. Il est complété, comme demandé chaque fois qu’une subvention est accordée, par la mise en valeur du soutien de la Fondation lors des opérations de communication réalisées par les porteurs de projet, visant à promouvoir les actions entreprises. Des informations sont également diffusées auprès des salariés du Groupe CSF afin de les sensibiliser à l’activité de la Fondation.

Des articles ont été publiés dans 3 numéros (146, 148 et 149) de la Lettre du Président aux Correspondants CSF sur les 4 édités en 2019.

CSF Magazine, envoyé à tous les adhérents cotisants, a également consacré des articles à la Fondation d’entreprise dans les 4 numéros (114, 115, 116 et 117) sortis en 2019.

La Vie au CSF, journal d’entreprise trimestriel du Groupe Crédit Social des Fonctionnaires, a ouvert ses pages à la présentation de la Fondation et de projets financés.

Les pages consacrées à la Fondation sur le site Internet du CSF ont été mises à jour pour rendre compte, de manière générale, de l’activité de la Fondation. Les dossiers de demande de bourse et de subvention, disponibles en ligne dans la rubrique « comment soumettre un projet ? », sont régulièrement actualisés pour en faciliter l’instruction et la transmission au siège de la Fondation.

La « home » des pages Fondation a été modifiée dans le but de mettre en valeur les dernières actions de la Fondation.

10 - LDP
 
11 LDP page intérieure - CSF Magazine n° 117.
 
11 LDP page intérieure BIS- CSF Magazine n° 115.
 
 

Outre la page « actualités » mettant en avant les projets les plus importants, subventionnés par la Fondation, la page « les projets soutenus » est enrichie au fil des décisions du Conseil d’administration par des articles sur les projets financés : Association le Gai-Rire (Marseille) ; Pro Musicis (Paris) ; Foyer d’accueil chartrain (Chartres) ; Aveni, fonds de dotation du CHU de Nice (Nice) ; Foyer socio-éducatif du collège Emile Hugot - La Bretagne (Sainte-Clotilde) ; Centre de Soins, d’Accompagnement, de Prévention en Addictologie (CSAPA) - Groupe Hospitalier Sud - Île-de-France (Melun) ; Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale (Pontoise) ; Résidence médicalisée COS Saint-Philibert (Dijon) ; Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux (Talence) ; Lycée polyvalent Mémona Hintermann-Afféjee (Sainte-Clotilde) ; Collège de Cambuston (Saint-André) ; Association des usagers de la Pépinière (Pau)…

13 -Autexier

Présentation de la Fondation par Jean-Yves AUTEXIER, Directeur général du Groupe CSF, disponible sur la chaîne You Tube du CSF - Crédit Social des Fonctionnaires.

 
 

Des publications ont été réalisées sur Facebook, Twitter, LinkedIn ainsi que sur deux blogs.
Les cartes de voeux et les calendriers du Groupe CSF ont été réalisés à l’effigie de la Fondation d’entreprise Crédit Social des Fonctionnaires.

Un clip vidéo de présentation de la Fondation CSF a été conçu pour être présenté lors d’entretiens avec des responsables d’établissements remplissant une mission de service public ou encore lors de manifestations destinées à accueillir des adhérents au CSF.


 

14 - PJGN

Mise en valeur du soutien de Fondation d’entreprise CSF sur le site du Pôle Judiciaire de la Gendarmerie nationale.

 

2 - Programme d’action 2019

 

Bilan quantitatif des projets étudiés et financés

 

La Fondation a étudié 20 projets en 2019, 1 demande individuelle et 19 dossiers présentés par des organismes.
15 autres dossiers ont été adressés à la Fondation mais ne répondaient pas à l’objet de cette dernière.

Parmi les 19 dossiers présentés par un organisme :

  • 11 demandes ont été portées par des associations et 2 par des fondations mettant en œuvre des missions de service public ;
  • 6 projets ont été soumis directement par des services publics.

Le Conseil d’administration a rendu 19 décisions de financement pour un montant total de subventions engagées de 161 900 €, soit un financement moyen de 8 521 € par projet.

Les montants des subventions accordées se répartissent de la manière suivante :

  • 1 projets ont reçu une subvention d’un montant inférieur ou égal à 3 000 € ;
  • 9 projets ont reçu une subvention d’un montant de 3 001 à 6 000 € ;
  • 9 projets ont reçu une subvention d’un montant supérieur à 6 001 € (jusqu’à 20 000 €).

Le graphique ci-dessous indique le nombre de projets financés par agence :

15 - graphique par agence

 

Bilan qualitatif des projets soutenus

 

Les 19 projets financés, partiellement ou intégralement, par la Fondation en 2019 concernent les services suivants :

Secteur action sociale :  5 projets
Secteur santé :  4 projets
Secteur médico-social :  3 projets
Secteur Education nationale :  3 projets
Secteur Armée / Gendarmerie :  2 projets
Secteur service de secours et d'incendie :  1 projet
Secteur culture :  1 projet
 
16 - collège de Cambuston Mise en place d’ateliers de danse inclusive au collège de Cambuston (Saint-André - La Réunion).
 

Les secteurs action sociale et santé arrivent en tête de classement avec des actions intéressantes voire innovantes qui sont menées, entre autres, par l’association le Gai-Rire à Marseille ; le Foyer d’accueil chartrain à Chartres ; l’association Jo Team à Thoiry ; le Fonds de dotation du CHU de Nice, Aveni ; le Centre de Soins, d’Accompagnement, de Prévention en Addictologie (CSAPA) - Groupe Hospitalier Sud - Île-de-France à Melun ; le CHU de Bordeaux ; l’association des usagers de la Pépinière à Pau.

Depuis sa création en août 2008, la Fondation d’entreprise Crédit Social des Fonctionnaires a accompagné des projets concernant principalement les secteurs santé, médico-social, Éducation nationale, Armée / Gendarmerie, action sociale ou encore collectivités territoriales.

 

17 graphique 2

Les projets soutenus en 2019 par la Fondation d’entreprise s’organisent en 2 catégories principales :

  • les projets qui sont à destination du Service Public lui-même (promotion du service…) ou des salariés de ce service (amélioration des conditions de travail…) ;
  • les projets qui concernent les bénéficiaires du Service Public, souvent des personnes fragiles, et qui apportent un plus dans l’action quotidienne des agents du Service Public auprès de ces publics.

En adéquation avec les deux dernières catégories de projets évoquées, la Fondation d’entreprise a apporté son soutien financier aux structures suivantes :

 
 
 
 
18 - atelierchantons pour bébé Association le Gai-Rire - atelier « chantons pour bébé"
 

L’association le Gai-Rire à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Mise en place de l’atelier « chantons pour bébé » dans le service de néonatalogie - soins intensifs du pôle femmes-parents-enfants de l’Hôpital Nord - Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM) : participation au financement des interventions hebdomadaires de deux clowns chanteurs, des séances d’entraînement des artistes, à raison d’une par mois, nécessaires au bon déroulement de l’atelier ainsi que de la réalisation et de l’édition des carnets de recueil de berceuses et chansons remis aux parents et aux soignants participant à l’atelier.

Le fonds de dotation du CHU de Nice - Aveni (Alpes-Maritimes).
Développement d’outils connectés interactifs pour promouvoir et améliorer la Récupération Accélérée Après Chirurgie (RAAC) des patients atteints d’un cancer pulmonaire : participation aux frais de conception d’une application pour smartphone, aux frais d’acquisition d’outils connectés, à la création, réalisation et diffusion d’un spot vidéo sur la RAAC et l’organisation d’un séminaire sur la RAAC pour les personnels soignants du CHU de Nice et des autres établissements de santé de la ville.

 

L’association CAP 3000 Sports - Loisirs - Culture à Avion (Pas-de-Calais).
Poursuivre et développer les actions menées au profit des personnes handicapées et en difficulté (enfants, adolescents, adultes en activité ou retraités, personnes âgées dépendantes) afin de favoriser leur intégration sociale et leur donner la possibilité de pratiquer des activités sportives, même à un haut niveau, ou d’en découvrir de nouvelles dans les domaines de la culture ou des loisirs.

 

L’association Pro Musicis à Paris.
Financement des classes d’initiation musicale et artistique et des concerts de partage dans le cadre du projet « les enfants de Bach », pour des enfants et adolescents handicapés ou en difficulté.

L’Association Aides et Services à la Personne - ASAP à Arras (Pas-de-Calais).
Projet « les paniers solidaires », vente et livraison de paniers de fruits et légumes bio, à prix solidaires, aux personnes âgées ou handicapées sur le territoire de l’Arrageois et organisation d’ateliers de cuisine et de jardinage : participation au règlement des charges administratives et logistiques liées aux livraisons, aux dépenses afférentes à l’animation des activités programmées dans le cadre du projet, aux frais de communication et d’acquisition d’un ordinateur portable.

 

19 - organisation d’un concours de pâtisserie

CAP 3000 Sports - Loisirs - Culture - organisation d’un concours de pâtisserie.

 
20 - Association Pro Musicis

Association Pro Musicis - « les enfants de Bach ».

 
21 - Résidence la Chamade -

Résidence la Chamade - acquisition d’une borne Mélo.

 
22 - Foyer d’accueil chartrain

Foyer d’accueil chartrain - projet « Culture et insertion »

 
23 - Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale

Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale - projet « Grid-Eye »

 

L’Association de l’Enseignement Militaire Supérieur Scientifique et Académique - AEMSSA - MINERVE à Paris.
Développement de la promotion de l’enseignement militaire supérieur, de la reconnaissance de l’excellence de la formation des officiers et du soutien aux officiers stagiaires ou brevetés et diplômés de l’enseignement militaire supérieur (Centre de Doctrine et d’Enseignement du Commandement de l’Armée de Terre et Enseignement Militaire Supérieur, Scientifique et Technique).

La résidence la Chamade - Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) - la Vie Active
à Nanterre (Hauts-de-Seine).
Participation au financement des moyens nécessaires à l’apaisement des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer mais aussi à la stimulation de leurs capacités cognitives et psychologiques : achat de 2 chariots Snoezelen et formation de 12 soignants à l’utilisation du chariot et à la démarche Snoezelen ; acquisition d’une borne Mélo et de 2 colonnes à bulles.

Le Groupe Hospitalier Sud - Île-de-France - Centre de Soins, d’Accompagnement, de Prévention en Addictologie - CSAPA à Melun (Seine-et-Marne).
Financement de la formation d’une infirmière diplômée d’État à l’hypnose (communication Ericksonnienne - niveau praticien et séances de supervision) et à la tabacologie (diplôme interuniversitaire) et achat d’un fauteuil médical pour l’aménagement d’un bureau dédié aux séances d’hypnose, dans le cadre d’un projet visant à promouvoir et à rendre accessible l’hypnose, à un public en situation de précarité, dans la prise en charge tabagique.

 
 

Le Foyer d’accueil chartrain à Chartres (Eure-et-Loir).
Participation au financement du matériel de sonorisation et d’éclairage de l’Aéronef, salle polyvalente du foyer d’accueil chartrain, nécessaire au développement du projet « Culture et insertion », destiné à favoriser l’accès à la culture, pour les personnes fragilisées et plus spécifiquement les ayants droit au foyer d’accueil, et à entretenir une véritable mixité sociale en ouvrant le foyer sur l’extérieur, dans le but de renforcer son intégration et celles des usagers dans la cité.





Le Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale à Pontoise (Val-d’Oise).

Financement de matériel pour finaliser deux vecteurs mixtes opérationnels, deux aériens (drones) et deux terrestres (véhicules 4 x 4 radiocommandés à l’échelle 1/5ème), pouvant évoluer en milieu contaminé ou dégradé, conçus dans le cadre du projet « Grid-Eye », développé par le Groupe d’investigation en milieu dégradé (GRID) et le département Environnement - Incendies - Explosifs du PJGN, pour des opérations de criminalistique à des fins judiciaires et civiles.

Le Foyer socio-éducatif du collège Emile Hugot - La Bretagne à Sainte-Clotilde (La Réunion). Participation au financement de deux fauteuils sportifs et de deux tables informatiques ergonomiques, destinés à des élèves du collège, handicapés moteur, pour leur permettre de participer plus facilement aux activités sportives, inscrites au programme, et d’assister à certains cours, dans des salles spécialisées, dans des conditions mieux adaptées. Ce matériel est également voué à être utilisé dans le cadre du projet « Handicap, tous concernés », qui consiste en l’organisation de 2 journées par an de sensibilisation au handicap, au cours desquelles tous les élèves valides sont invités à se placer dans une situation de handicap.




La résidence médicalisée COS Saint-Philibert - Fondation COS Alexandre GLASBERG à Dijon (Côte-d’Or).
« L’animal, créateur de liens intergénérationnels », projet de médiation par l’animal élaboré en partenariat avec le lycée les Arcades à Dijon (sections Bac professionnel sanitaire et social) : financement des ateliers de médiation animale (80 séances découverte, éveil et thérapie ; 40 séances d’équithérapie) programmés durant l’année 2019/2020, pour 40 adultes accompagnés de 18 lycéens, et des ateliers d’expression qui permettront aux participants, à la médiation animale, de raconter leur expérience au travers d’un recueil illustré et présenté lors de la semaine bleue.

24 - Collège Emile HUGOT

Foyer socio-éducatif du collège Emile Hugot - La Bretagne - projet « Handicap, tous concernés ».

25 - Résidence médicalisée COS Saint-Philibert

Résidence médicalisée COS Saint-Philibert - séance de médiation par l’animal.

 

26 - CHU de Bordeaux

CHU de Bordeaux - plate-forme digitale « Pincée de S.E.L. ».



 

Le lycée polyvalent Mémona HINTERMANN-AFFÉJEE à Sainte-Clotilde (La Réunion).
Réalisations audiovisuelles des élèves de Première et de Terminale suivant les enseignements facultatifs ou de spécialité « cinéma-audiovisuel » : financement des interventions des professionnels de l’association Tchad House en enseignements de spécialité ou facultatifs « cinéma-audiovisuel ».

 

 

Le Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux - Direction générale (Gironde).
« Pincée de S.E.L. », plate-forme digitale permettant de mettre en relation tous les professionnels du CHU de Bordeaux souhaitant offrir ou bénéficier de services gratuits pour faciliter leur quotidien, dans le cadre d’un système d’échange local s’inscrivant dans une dynamique d’économie circulaire et de solidarité : participation au financement de la création de la plate-forme, de son hébergement et de sa maintenance pendant un an.

L’association Jo Team à Thoiry (Yvelines).
Projet visant à lutter contre l’isolement et la différence : financement d’une joëlette, fauteuil tout terrain mono-roue qui permet la pratique de la randonnée ou de la course à toute personne à mobilité réduite ou en situation de handicap, enfant ou adulte, même très lourdement dépendant.



27 - formation au montage vidéo et audio

Lycée polyvalent Mémona HINTERMANN-AFFÉJEE - formation au montage vidéo et audio.

 
28 - Association des usagers de la Pépinière

Association des usagers de la Pépinière - création d’un centre social itinérant.

L’Association des usagers de la Pépinière à Pau (Pyrénées-Atlantiques).
Création d’un centre social itinérant : participation au financement des aménagements intérieurs d’un véhicule utilitaire adapté, à l’achat de matériel pédagogique, informatique et de mobilier extérieur.

L’association Citoyens Solidaires à Lens (Pas-de-Calais).
Financement de colis alimentaires, composés de produits de première nécessité, distribués aux familles les plus démunies de Calais et des autres lieux de regroupement de migrants, dans le cadre d'une action de solidarité et de générosité en faveur de personnes qui se trouvent dans une situation de désespérance, de souffrance et d’isolement.

 

Le Collège de Cambuston à Saint-André (La Réunion).

« Fleuris ton collège, fleuris ton cœur, fleuris ton intelligence », démarche pédagogique reposant sur la médiation par l’environnement, visant à laisser s’épanouir les multiples intelligences des élèves en dynamisant les apprentissages et en favorisant le bien-être et le bien-vivre ensemble : financement de deux ateliers et d’une restitution de danse inclusive, d’expression indienne et du monde ; d’un atelier de conception d’une œuvre, organisé dans le cadre d’une résidence d’artiste (18 heures) ; d’un atelier théâtre pour des créations autour des particularités du collège : le jardin des poètes, le chemin du petit train, mon ami l’arbre (40 heures) ; du matériel nécessaire à l’entretien et à l’embellissement des jardins du collège.

29 - atelier de conception d’une œuvre

Collège de Cambuston - atelier de conception d’une œuvre.

 

3 - Les perspectives 2020

30 - site d’informations de la Ville de Dijon

Mise en valeur du soutien de la Fondation d’entreprise CSF à la résidence médicalisée COS Saint-Philibert, sur le site d’informations de la Ville de Dijon.

 

Il faut poursuivre et développer les campagnes de communication autour de la Fondation vers des publics ciblés (salariés du Groupe CSF, Correspondants, Présidents de Commission Départementale, agents remplissant des missions de service public) afin de renforcer l’image de la Fondation, de faire connaître son action et les opérations soutenues, de favoriser l’émergence de projets, de susciter et d’entretenir le sentiment d’appartenance à une structure qui défend et promeut le Service Public et la fierté de participer à des actions solidaires et sociales.

 

Des articles sur les projets financés seront encore régulièrement publiés dans CSF Magazine, la Lettre du Président aux Correspondants CSF, la Vie au CSF ainsi que sur le site Internet du CSF en favorisant, dans ce dernier cas, une publication conjointe des informations sur les sites Internet des porteurs de projets.

 

Un travail d’enrichissement des pages du site www.csf.fr sera poursuivi afin d’accompagner et de développer la notoriété de la Fondation.

 

Hors contexte des rendez-vous associatifs habituels et réguliers du CSF, la Fondation renforcera ses liens avec tous les porteurs de projet, les sollicitera pour organiser des manifestations publiques, en présence de tous les partenaires ainsi que des représentants locaux des services publics, pour mettre en valeur leur projet et le soutien apporté.