Le Crédit Social des Fonctionnaires, une référence pour ceux qui servent la collectivité

Logo Association Crédit Social des FonctionnairesAu coeur du service public, le Crédit Social des Fonctionnaires est l'association aux côtés des fonctionnaires et assimilés depuis plus de 50 ans. En toute indépendance, le CSF sélectionne et négocie au mieux de leurs intérêts des solutions de crédit, d'épargne et d'assurance. 2 000 000 d'adhérents partagent aujourd'hui ses valeurs de transparence et de solidarité.

Un peu d'histoire

L'histoire débute au cours des Trente Glorieuses, dans une France qui accède à une certaine prospérité. Mais les fonctionnaires se sentent exclus. Difficile pour eux d'acheter un logement à crédit, difficile d'obtenir des prêts d'un certain montant. La modicité de leur traitement, la lenteur de leur évolution professionnelle ne font pas d'eux des interlocuteurs privilégiés pour « ces messieurs de la Finance ».

                > Paris, 20 juillet 1955

Face à cette situation, un petit groupe d'enseignants réuni autour de Robert Guilly va réagir et fonder une association : le Crédit Social des Fonctionnaires (CSF). Sa mission : améliorer la qualité de vie de ses membres en leur permettant d'accéder à un système d'économie sociale dans les domaines du crédit, de l'épargne et de l'assurance. Pour cela, l'association s'appuie sur une idée simple et généreuse. Les fonctionnaires qui adhèrent au CSF versent une certaine somme dans un pot commun appelé «Fonds mutuel de garantie ». Cet argent va servir de caution et permettre aux membres de l'association de faciliter leurs négociations de crédit auprès des banques. L'association s'engage, en effet, à puiser dans son Fonds mutuel de garantie si un de ses membres se trouve dans l'impossibilité d'acquitter ses mensualités de remboursement. Or, comment faire plus plaisir à un banquier que de lui supprimer le risque qu'il prend quand il accorde un prêt ?

Les principes sur lesquels s'appuie l'association trouvent un écho favorable auprès des agents de la Fonction publique. Ils vont progressivement adhérer à ce système.
L'aventure du CSF est lancée !

                > 1975 : création de CRÉSERFI

L'association a pris un formidable essor. Face au succès rencontré, au nombre de crédits réalisés par l'intermédiaire du CSF, la Banque de France donne à l'association CSF les moyens de poursuivre ses activités tout en respectant les nouvelles réglementations financières.  C'est ainsi qu'est créé CRÉSERFi (CRédit SErvice FInancier). Le CSF s'appuie donc sur CRÉSERFI, son établissement financier, pour proposer des crédits à ses adhérents. Quelques années plus tard, le CSF crée CSF Assurances, sa société de courtage d'assurances, pour distribuer des contrats d'épargne et d'assurance.

               > De 1991 à aujourd'hui

Les années 80 marquent un passage difficile pour l'association, confrontée à une concurrence accrue et de plus en plus agressive. Après une période de flottement et de questionnement, Jean-Marie Alexandre, nouveau président du CSF, fait appel à une équipe renouvelée en 1991. Ensemble, ils développent une stratégie mutualiste de rapprochement et de partenariat avec les différents acteurs de la Fonction publique. Attentifs à stopper les dérives du surendettement, ils mettent en place des critères de risque réalistes.

Depuis, le CSF a repris son développement
. Il multiplie et diversifie les produits et services proposés à ses adhérents. En 2008, le CSF crée Progretis, une société de conseil en gestion de patrimoine.
Parallèlement,  la Fondation d'entreprise Crédit Social des Fonctionnaires est créée. Elle a pour objectif de promouvoir le service public et de soutenir les actions sociales portées par les fonctionnaires.

 

Engagé au coeur du service public depuis plus de 50 ans, le CSF a organisé le 21 novembre 2007 un grand colloque sur "L'avenir de la Fonction publique" animé par Mémona Hintermann et Pierre-Luc Séguillon. Retrouvez toutes les interventions des invités sur www.csf-association.com